Sélectionner une page

Vous êtes parent, vous avez entendu parlé du burn out maternel, vous sentez même avoir mis un pied dans cet engrenage. Vous commencez à trainer les pieds le matin pour vous lever, vous vous énervez au moindre cri, vous devenez désagréable, colérique très rapidement et surtout vous n’aimez pas du tout la personne que vous êtes en train de devenir. Vous aimeriez redevenir calme, bienveillant, à l’écoute de vos enfants au quotidien.

Vivre au quotidien avec ses enfants dans une ambiance détendue, stimulante, vivifiante, partager de véritables moments de complicité est sans doute essentiel pour vous. C’est tellement agréable de vivre ainsi !

Je suis une femme de 46 ans, maman de 3 filles, je me suis consacrée à l’éducation de mes enfants durant 6 ans. J’ai connu les difficultés d’organisation, le manque de temps, l’absence de sommeil réparateur, la course perpétuelle pour tout faire dans une journée. J’ai été une maman qui donnait des fessées, qui criait, qui s’énervait.

J’ai fait un burn out maternel de 2001 à 2003 (j’avais 2 enfants) suivi d’un an de thérapie. En 2004, je me croyais sortie d’affaire, j’étais enceinte mais voilà j’ai amorcé un nouveau plongeon en début 2008. La crise salutaire a eu lieu en automne 2010 menant à un divorce. J’ai refait un travail thérapeutique, je me suis formée pour proposer aujourd’hui mon accompagnement.

J’aide les hommes et les femmes à vivre pleinement cette fonction parental, à découvrir comment mieux communiquer, comment fonctionner au quotidien pour que la vie de famille soit un réel plaisir et que les départs des enfants (pour des vacances, des études et après) soient vécus positivement avec une joie profonde d’accomplissement.

Le burn out maternel est un phénomène vaste et complexe. Il est cependant relativement simple d’acquérir des habiletés qui permettent de l’éviter  :

  • connaitre les différents états du burn out maternel
  • connaitre le fonctionnement de son organisme et répondre à ses besoins
  • être pleinement soi-même
  • découvrir ses propres limites et les respecter
  • apprendre à dire « non »
  • maintenir son équilibre personnel
  • développer une vision pour son avenir quand les enfants grandiront
  • avoir des croyances positives et vivifiantes

En 2003, quand cela m’est arrivé, malheureusement personne ne connaissait ce phénomène d’épuisement parental. En 2008, quand j’ai replongé, c’est qu’il y avait un certain nombre de choses que je n’avais pas compris.

Aujourd’hui, ces connaissances sont accessibles, tout le monde peut les acquérir du moment que la décision est prise d’y travailler parce que le fonctionnement de ce phénomène est connu.

J’ai toujours aimé encourager, aider, accompagner les autres à évoluer, transmettre mes connaissances et mes savoirs acquis au fil de mes expérimentations. Je me sens pleinement utile et vivante en faisant cela, c’est pourquoi j’ai choisi d’être coach parental. Permettre à ces hommes et ces femmes devenus parents de vivre une parentalité épanouie est pour moi un grand bonheur.

De formation de base commerciale et managériale,  je suis formée en psychologie, développement de l’enfant, communication non violente et aux métiers de l’accompagnement. Je continue ma formation personnelle avec Max Piccinini, David Laroche, et David Lefrançois.

Passionnée des relations humaines et particulièrement du développement de l’enfant, pendant presque 10 ans j’ai accompagné bénévolement les femmes dans leur rôle de mère pour l’allaitement et la parentalité.

Je suis administratrice de la page facebook « Prévenir le burn out maternel La Page depuis mars 2013.

Je présente mon parcours dans le livre « Le burn out maternel, comment j’en suis sortie ! » disponible auprès de Bookelis dans l’onglet « Genre », rubrique « Maternité ».

Le burn out maternel peut être vu comme une opportunité unique d’évolution, c’est cette vision que je souhaite vous faire découvrir et grâce à elle que je vous accompagne.

Mon accompagnement ne se substitue pas à un suivi médical.