Sélectionner une page

Pour mieux comprendre le phénomène de burn out parental, je vous invite à un retour sur l’histoire de l’autorité parentale. Le contexte sociétal a beaucoup évolué sur les cinquante dernières années.

L’arrivée de l’autorité parentale dans le code civil français et ses évolutions

L’article 371.1 du Code Civil français qui définit l’autorité parentale va évoluer entre 1971 où il n’est fait mention d’une seule précision et entre 2019 avec l’intégration de plusieurs points de modifications dont le dernier en date concernant la non-violence éducative.

Version de 1971 :

             « Il (l’enfant) reste sous leur autorité jusqu’à sa majorité ou son émancipation »

Version de juillet 2019

« L’autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant.

Elle appartient aux parents jusqu’à la majorité ou l’émancipation de l’enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne.

L’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psychologiques.

Les parents associent l’enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité. »[1].

L’article 27 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant précise :

« Les Etats-parties reconnaissent le droit de tout enfant à un niveau de vie suffisant pour permettre son développement physique, mental, spirituel, moral et social. C’est aux parents qu’incombent, au premier chef, la responsabilité d’assurer, dans les limites de leurs possibilités et de leurs moyens financiers, les conditions de vies nécessaires au développement de l’enfant » [2]

 

Les droits et devoirs des parents

D’une façon plus concrète, il en découle pour les parents un certain nombre de droits et devoirs vis-à-vis de l’enfant.[3]:

Les devoirs principaux sont :

  • Assurer la protection
  • Nourrir
  • Héberger
  • Assurer l’éducation
  • Veiller à leur santé, à leur sécurité et à leur moralité
  • Respecter la personne de ses enfants

Les droits principaux sont :

  • Déterminer le lieu de résidence des enfants
  • Contrôler ses déplacements
  • Déterminer les modalités d’éducation de ses enfants (en milieu scolaire, privé ou public, ou à domicile)
  • Choisir l’orientation scolaire de ses enfants
  • Choisir la religion de ses enfants

 

Le questionnement actuel

Liliane Holstein, psychanalyste, interroge :

« Alors comment sommes-nous passés d’un mode d’éducation qui semblait évident, s’embarrassant fort peu de psychologie infantile et encore moins d’état d’âme, à la mise

sous microscope permanente des moindres faits, gestes, symptômes des enfants des vingt dernières années ? » [1]

En effet, pour les parents la pression est grande. Cette pression entraine du stress. Les facteurs de stress sont nombreux et les parents ne sont pas toujours outillés pour les gérer d’une façon optimale. L’épuisement qui en découle peut rapidement faire entrer les parents dans la spirale descendante du burn out.

 

Les solutions

La première des actions est l’information. “Un homme averti en vaut deux” est un dicton qui convient parfaitement à cette situation. Retrouvez sur ce site les différents articles sur le sujet. Les parents qui savent que l’épuisement parental est une situation qui peut arriver seront plus à même de poser des actions pour l’éviter. Oui, car il y a des actions préventives possibles. L’épuisement pouvant arriver par différents chemins, il est important de travailler à renforcer son organisme physiquement mais aussi émotionnellement et mentalement.

A Shem’s, Centre de Prévention de l’Epuisement, nous vous proposons des parcours sur mesure, adapté à vos besoins. Dans un premier temps, “un état des lieux” c’est à dire prendre connaissance de votre situation est un préliminaire nécessaire pour vous proposer ce dont vous avez besoin. Peut être que votre organisme est à bout de force et qu’une remise en forme sera nécessaire. Peut être que vos techniques de communication au sein du couple sont inopérantes, vous pourrez apprendre à les rendre efficaces. Ce bilan sera réalisé par une coache professionnelle certifiée connaissant parfaitement le fonctionnement de l’épuisement parental.

 

Marie-Christine Eustache, coache professionnelle certifiée RNCP1, auteure du livre Le burn out maternel, comment j’en suis sortie, intervenante à Shem’s, Centre de Prévention de l’Epuisement

 

[1] Holstein L. (2014) Le burn out parental. Paris : Josette Lyon p12

[1] Legifrance Code civil – Article 371-1 [en ligne]. Disponible sur <https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000027432064&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20130519> [consulté le 12/08/2019]

[2] Diplomatie.gouv.fr Convention Internationale des Droits de l’Enfant 1989 [en ligne]. Disponible sur <https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/Conv_Droit_Enfant.pdf>  [consulté le 26/05/2019]

[3] Justifiable.com L’autorité parentale conjointe [en ligne]. Disponible sur <https://www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-de-la-famille/autorite-parentale-conjointe> [consulté le 26/5/2019]